Six personnages ne peuvent poursuivre un dialogue normal à cause du silence d'un septième.
L'existence de vide au cœur de l'échange traditionnel fait naître une spirale infernale où chacun est entraîné jusqu'à la destruction de toute vérité, de tout langage. Mais cette cantate à six voix en contient pourtant une septième, celle de l'humour.

Neuf personnages se déchirent parce que l'un d'entre eux a osé rompre l'harmonie du groupe en dénonçant un petit mensonge apparemment sans conséquences, un de ces « riens » qui tissent la trame du quotidien. C'est Pierre, l'ennemi, l'implacable machine à dire la vérité. C'est Pierre qu'il faut guérir. Pour cela tout sera bon : supplications, procès en règle, jeu de rôles en forme d'authentique psychodrame. Mais Pierre est le plus fort. Ses soupçons entretiendront jusqu'au bout la tension de cette farce aux allures de tragédie.

Le Silence et le Mensonge de Nathalie Sarraute
du 15/10/2020 au 24/10/2020
Jeudi 15 octobre à 20h
Vendredi 16 octobre à 20h
Samedi 17 octobre à 19h
Dimanche 18 octobre à 15h30
Mercredi 21 octobre à 20h
Jeudi 22 octobre à 20h
Vendredi 23 octobre à 20h
Samedi 24 octobre à 19h
  • En complétant ce formulaire
  • Le Silence et le Mensonge
    Création originale par L'Oeil
    Mise en scène par Nicolas Yohay
    Interprété par Paule Atlan, Marie-Claude Gardien, Vincent Gaud, Christophe Louwerse, Thierry Navailles, Cédric Poupblanc et Christiane Robert
    Six personnages ne peuvent poursuivre un dialogue normal à cause du silence d'un septième.
    L'existence de vide au cœur de l'échange traditionnel fait naître une spirale infernale où chacun est entraîné jusqu'à la destruction de toute vérité, de tout langage. Mais cette cantate à six voix en contient pourtant une septième, celle de l'humour.

    Neuf personnages se déchirent parce que l'un d'entre eux a osé rompre l'harmonie du groupe en dénonçant un petit mensonge apparemment sans conséquences, un de ces « riens » qui tissent la trame du quotidien. C'est Pierre, l'ennemi, l'implacable machine à dire la vérité. C'est Pierre qu'il faut guérir. Pour cela tout sera bon : supplications, procès en règle, jeu de rôles en forme d'authentique psychodrame. Mais Pierre est le plus fort. Ses soupçons entretiendront jusqu'au bout la tension de cette farce aux allures de tragédie.
    L'auteur - Nathalie Sarraute
    Une origine russe, une éducation cosmopolite, elle a vécu presque en totalité le 20è siècle (1900-1999). Délaissant son métier d’avocate en 1941, elle se consacre à la littérature ; après la guerre, elle s’inscrit dans la mouvance du « nouveau roman » et reçoit le prix international de littérature pour « Les fruits d’or ».
    Elle écrit aussi pour le théâtre, « Isma », « C’est beau », « Elle est là » et ne cessera d’écrire jusqu’à sa mort...
    pour révéler le non-avoué, pour « peindre l’invisible », pour détecter ce que les « mots dits » cachent comme petits drames...
    Dates
     Jeudi 15 octobre à 20h
     Vendredi 16 octobre à 20h
     Samedi 17 octobre à 19h
     Dimanche 18 octobre à 15h30
     Mercredi 21 octobre à 20h
     Jeudi 22 octobre à 20h
     Vendredi 23 octobre à 20h
     Samedi 24 octobre à 19h